Sete Volley Ball Club : site officiel du club de volley-ball de SETE - clubeo

Le portrait de la semaine

4 octobre 2017 - 15:58

Nouvelle rubrique dans la vie du club : la présentation des entraîneurs

.Cette semaine on commence par le plus ancien entraîneur du club.

 

Nom :Éric D’ACUNTO

Statut : Vice Président / entraîneur / joueur

 

Depuis quand as tu découvert le volley ?

Très jeune car mon frère jouait déjà et j ai franchi le cap à 11 ans en rentrant en 6eme. J'ai toujours joué au svbc, et à 15 ans, j ai intégré l’équipe de N3 à l’époque en tant que passeur après avoir joué en pointe et au centre. J ai passé mes diplômes d’entraineur en même temps et j ai entrainé pour faire plaisir à mes anciens dirigeants pendant 2 ou 3 ans des joueuses débutantes. Mais j ai vite arrêté car c’était incompatible avec mes études, j ai juste continué à jouer et à m’occuper des loisirs filles jusqu’à ce que je quitte le club après petit désaccord avec les dirigeants. J’y suis revenu 2 ans après en reprenant le club avec David Dolci et depuis j’entraine différentes équipes.

Cette année tu t’occupes de quelles équipes ?

J’entraine la Régionale fille et les minimes garçons, et, un peu par défaut mon équipe de prénationale. Mais j’essais de naviguer un peu dans toutes les équipes pour voir les évolutions et aider les entraîneurs quand ils en ont besoin.

Quels sont tes objectifs cette saison ?

- En tant que joueur, je reste pour dépanner et pour m entrainer un peu, mais j’espère bien me désengager petit à petit.

-En tant que dirigeant que tous les licenciés passent une bonne saison, et qu’on garde l’esprit familial qui fais je pense notre succès, et accessoirement qu’on gagne tous nos matchs. 

-En tant qu’entraîneur, voir progresser les équipes, et monter à moyen terme les 2 équipes séniors en N3.

Comment on peut devenir entraîneur au club ?

Il faut aimer le volley et être patient. On essai d’intégrer les jeunes à l’entraînement très tôt pour qu’ils y prennent goût. Ensuite, il faut passer ses diplômes et être disponible. Un bon entraîneur n’est pas forcément un bon joueur, mais il faut certaines qualités comme l’analyse et la pédagogie pour coacher, et être capable d’expliquer et de montrer un minimum les gestes techniques.

 

Entretien réalisé par Cynthia

Commentaires